Téléphone

06.36.13.46.40

Email

quanam.therapeute@gmail.com

10h00-20h00

L’origine de la MTC reste à l’heure actuelle une énigme. Elle s’est transmise à travers mythes et légendes depuis plus de 5000 ans.
Mais l’on sait que c’est sans doute sous la dynastie Han, il y a 2000 ans qu’elle s’est présentée comme une science à part entière et une profession.
Elle s’est ainsi forgée de façon empirique au fil du temps et les praticiens posent depuis des générations des bilans énergétiques à chaque séance et proposent des soins avec leurs panel d’outils.
La MTC s’appuie sur 5 piliers fondamentaux

• La diététique

• Le Tuina, massage thérapeutique

• Le Qi Gong, exercices physiques doux et respiratoires

• L’acupuncture, la moxibustion, les ventouses

• La pharmacopée chinoise

Le principe essentiel de la MTC, une approche holistique : l’homme est un élément de l’univers, pris dans sa globalité. Elle est liée directement à la philosophie taoïste : l’homme est un élément de l’univers et celui ci est soumis aux mêmes lois que les autres éléments de la nature : changements climatiques, influences cosmologiques, les qualités nutritives des aliments, la qualité de l’air que nous respirons mais aussi tout notre environnement psychologique, affectif, sentimental …

Depuis notre conception jusqu’au moment présent, tout ce que nous avons vécu et vivons s’inscrit dans notre corps, notre coeur, notre intellect.
Ainsi toute agression ou émotion excessive (qu’elle soit positive ou négative) est susceptible de créer un déséquilibre et pourra à un moment donné entraîner des troubles fonctionnels, voire lésionnels.

Le concept de l’énergie

L’origine du mot “Qi” reste assez mystérieuse dans l’histoire de la MTC. L’Énergie a toujours été au centre des recherches des médecins chinois, ainsi le Qi peut être traduit par Énergie ou flux d’énergie naturelle mais aussi par Souffle, Puissance vitale.
Le Qi peut prendre deux formes, yin et yang …

Yin et Yang, l’équilibre

Selon les principes taoïstes, c’est la rencontre du Ciel et de la Terre qui a créé l’Univers.
Tous les aspects de la vie peuvent être définis en tant que Yin ou en tant que Yang.
Dans les propriétés de toute matière existe simultanément ce couple d’aspects opposés ou contraires. Tout en s’opposant, ils sont reliés l’un à l’autre complémentairement ; Yin et Yang sont indissociables, interdépendants.
Chaque chose peut être définie par rapport à une chose yang et inversement.
Par exemple la femme est yin et l’homme est yang, la lune est yin et le soleil est yang, la nuit est yin et le jour est yang, etc.

Mais si nous prenons l’exemple de la nuit et du jour, il y a une autre relation entre le yin et le yang, 

Un autre aspect existe dans la relation entre le yin et le yang c’est l’alternance cyclique. Je pourrais prendre le jour et la nuit en exemple : ainsi à l’extrémité de la nuit le yang de l’aube va pointer… à l’extrémité du jour , le yin du crépuscule apparaîtra.

Le taijitu , dont l’appellation populaire en chinois est “poissons yin et yang”, permet de bien visualiser ce concept. C’est un symbole taoïste représenté sous la forme d’un cercle contenant deux sections noire et blanche s’enroulant entre elles, qui prône l’harmonie et l’équilibre par l’union des contraires.

Aussi la médecine chinoise dit que la santé découle de l’équilibre entre le yin et le yang, de la complémentarité entre la croissance et la décroissance du yin et du yang.
La maladie va traduire la rupture de l’équilibre du yin et du yang.

De ce concept va en découler directement la théorie des Cinq mouvements, car celle-ci étudie les étapes de transformation cyclique du Qi générées par l’alternance du yin et du yang.

Nos articles

error: Content is protected !!